spain

 

PSALTÉRION - CITHARE

psalterion cithare

Le Psaltérion à accords
un instrument de la famille des cithares

Étymologiquement, le psaltérion est l’instrument à cordes pincées qui était utilisé pour accompagner les psaumes. La racine grecque vient de « psao, psallo », dont sont issus les termes psalmodie, psaume, psalmodier, psautier et psaltérion. Au regard de l’histoire, la lutherie des psaltérions - un des rameau de la grande famille des cithares - a pris au fil du temps des formes très diverses dans tout le bassin méditerranéen.

L’instrument construit dès 1983 par les ateliers de l’Abbaye d’En Calcat a été inspiré par la cithare à accords allemande. Mais le Père Patrice lui a donné le nom de « psaltérion », faisant référence à son usage liturgique pour l’accompagnement de la psalmodie, dont on trouve une première trace écrite dans le livre Septuaginta, version grecque de la Bible hébraïque traduite vers 200 av. J.-C..

De la cithare à accords allemande au psaltérion d’En Calcat :
Le luthier qui inventa la cithare à accords en 1885 a voulu un instrument accessible au plus grand nombre pour un usage folklorique, convenant aux mélodies simples agrémentées de quelques accords. Certes, jouer de la cithare n’est pas aussi difficile que du piano ou du violon !

Les ateliers de l’Abbaye d’En Calcat ont développé la cithare à accords allemande en y ajoutant des modulateurs permettant de changer rapidement le mode majeur ou mineur des accords. Ils l’ont également aggrandie en construisant un instrument avec les 12 accords tonals et une partie chromatique sur un ambitus de presque trois octaves. 

Bon nombre de citharistes ou psaltéristes qui jouent aujourd’hui sur un psaltérion 12/7 sont davantage attirés par la paix intérieure procurée par l’instrument que par un répertoire folklorique. Pour beaucoup, le psaltérion contribue à l’harmonisation de l’être et engage à la méditation. Il est aussi largement utilisé dans les monastères pour l’accompagnement de la liturgie, tout particulièrement pour les psaumes.

Besoin d’un couvre-psaltérion?

Des soeurs de la Bretagne confectionnent des couvre-psaltérions pour la modique somme de 40€ (frais d’envoi en supplément).

Très pratique avec une ouverture et un velcro pour le lutrin, ils conviennent pour la grandeur des psaltérions de l’Abbaye d’En Calcat.

Les personnes qui souhaitent en faire la demande doivent écrire à soeur Adèle :adele.coue@sfr.fr
 

couvre-psalterion-1
couvre-psalterion-4 couvre-psalterion-3 couvre-psalterion-2